Publié par : iferhounene | 6 juillet 2012

Anti kabylisme viscéral ou logorrhée littéraire de Hakim Aissa ou Aissa Hakim?

France-Algérie, à l’occasion du 50ème anniversaire de la décolonisation de l’Algérie par la France : un fils de martyrs (père et mère) appelle à la réconciliation sans exclusive, y compris avec la communauté harkie.

 « Les hommes que nous glissons dans le dispositif adverse, souvent à des postes subalternes, nous les aidons à conquérir progressivement de l’importance au sein de la rébellion. Nous leur permettons par exemple de passer des  armes, de l’argent pour le FLN. Leurs convois clandestins sont protégés par la DST., alors que les transports d’autres chefs fellagas sont bloqués, saisis.

Avec notre accord et la complicité de l’armée française, nos agents FLN., montent également des opérations bidons de manière à se couvrir de gloire aux yeux de leur état-major du Caire et de Tunis. Chaque fois  nous organisons tout nous-mêmes  pour rendre le coup de main rebelle totalement crédible.

Au fur et à mesure, nous déblayons le terrain devant eux. Leurs camarades se font prendre, leurs chefs jouent également de malchance. Ce qui leur permet de grimper dans la hiérarchie clandestine, de remplacer ceux que nous choisissons d’éliminer.  Certains de ces agents vont atteindre les plus hauts échelons dans l’état-major du FLN. »

Ces aveux n’ont pas été débités par un maquignon dans le brouhaha d’une foire à bestiaux  mais par Roger Weybot, ancien dirigeant du BCRA, fondateur et patron de la DST pendant 13 ans, de 1946 à 1958[1].

De décembre à octobre 1959, j’étais berger et chouf du FLN/ALN. j’ai vu le dispositif décrit par Roger Weybot se mettre en place en zone IV de la wilaya IV. Mon secteur passera progressivement sous le contrôle du 2ème bureau du 22ème RI (régiment d’infanterie) dirigés par le lieutenant Jean Lacoste, basés au Bois Sacré, dans une résidence d’Eté du gouverneur général d’Algérie, située près de Gouraya, département d’Orléanvielle à l’époque, actuellement de Tipaza.

J’ai donc traversé une partie de la guerre d’Algérie entre l’enclume d’un FLN/ALN dont les rangs étaient : infiltrés, instrumentalisés et certains de leurs chefs manipulés et le pilon de leurs cruels manipulateurs. A partir du printemps de 1958, à la tombée de la nuit, à de multiples reprises,  j’ai vu un certain Si Chérif, toujours solitaire, Ahmed Belardi ou Belouardi, un officier félon, toujours flanqué de si Maamar, entre autres, se diriger vers le Bois-Sacré. A leur retour, quand je les rencontrais le lendemain ou le sur lendemain, je constatais qu’ils avaient  les cheveux fraichement coupés, des vêtements lavés et impeccablement repassés, des pataugas neuves, des armes des munitions qu’ils n’avaient pas la veille ou l’avant-veille, des rations alimentaires identiques à celles distribuées aux troupes, qui ne se trouvaient dans aucun commerce local ou régional.

Plusieurs personnes de ma tribu, qui se trouvaient séquestrées à l’intérieure d’u Bois Sacré, m’avait informé que le lieutenant Lacoste recevait les mêmes personnes et d’autres sous une tente dressée dans l’enceinte de sa base. Mes Coussins, Ali Zine et son fils Mohamed, qui habitaient dans un lieu qui se nomme Halla Embarkat, m’ont également informé qu’il ont vu  les mêmes félons et autres quittaient le Bois Sacré à l’aube. Ces deux derniers témoins ont été éliminés dans conditions si cruelles qu’elles sont de nature à dépasser l’entendement.

Tandis que des combattants nationalistes authentiques étaient « Déblayés », (éliminés) dans des conditions particulièrement mystérieuses ou contraints de rallier les forces coloniales pour sauver ce qu’ils avaient de plus précieux, leur vie et leur honneur piétinés par des seigneurs de la félonie masqués de l’oréole du FLN/ALN.Ma mère, mon père, moi-même, avions été leurs victimes. Notre patrimoine sera confisqué et notre ferme dévastée et incendiée suite à l’assassinat de mon père en septembre 1959. J’ai rencontré des bergers et des fellahs de toutes les régions d’Algérie. Eux aussi ont été témoins de faits de trahisons semblables à ceux décrits plus haut.

Qui étaient ces agents coloniaux hissés par leurs manipulateurs dans les rangs des nationalistes algériens ? Qui son devenus chef et chef adjoints de wilaya ? Il est à présent avéré que le yacht Dina n’a jamais appartenu à la reine de Jordanie. Et celle-ci n’avait jamais su qu’il existait un yacht qui portait son nom avant 1963, avant que l’ambassadeur d’Algérie en Egypte n’organise, à grand frais, une cérémonie pour honorer une princesse déchue, une reine répudiée, qui n’avait aucun lien, bon ou mauvais, avec la lutte du peuple algérien pour sa liberté, qui reste, aujourd’hui plus qu’hier, recouvrer.

A l’occasion du 50ème anniversaire de la décolonisation de l’Algérie par la France, je demande aux deux parties au conflit, aux autorités françaises et algériennes, d’ouvrir leurs archives respectives  aux chercheurs et aux historiens pour écrire enfin l’histoire des « Evènements d’Algérie. » Et, par la même occasion, j’appelle à une réconciliation sans exclusive, et compris et surtout avec la communauté harkie qui a subi une double peine d’un conflit machiavélique.

Commentaires

une logorrhée, une folie, une maladie d’Alzheimer, une amnésie, une dégénérescence psychique, une régression anale; c’est tout ce que vous voulez, mais pas de la politique tout ça..encore moins de l’histoire. c’est la négation de tout. la remise en cause de soi, de la vie même que de parler au nom des martyrs et des victimes d’une guerre. Alors , dans ce cas continuez sur votre lancée insensée, folle , furieuse pour pardonner l’holocauste, la nazisme, et le fascisme.
comme cela ; les problèmes de l’histoire sont définitivement réglés, il n y aura plus de guerre, les soldats se transformeront en troubadour comme dirait notre artiste québecois!
Ah! que la vie serait bel pour les survivants qui ne sont touchés ni de près ni de loin par les affres de la torture, des viols,de la mort.!!!
une nouvelle génération de pacifistes est née, et bientôt , la fin de la répression du tyran Assad…puis c’est le grand pardon! victimes et bourreaux fêteront les prochaines fêtes de Noël dt du Mouloud Annaboui, ensemble! ce sera l’ère où les ânes voleront, et tout le monde pourra devenir chef d’escadrille .

Écrit par : si hadj mohand | 04.07.2012 | Avertir le modérateur

Répondre à ce commentaire

Cher ami,

Dans plusieurs de vos commentaires vous m’avez promis d’avoir votre dernier mot, d’apporter la ou les preuves selon lesquelles Ahmed Ben Bella s’était engagé dans l’armée coloniale, sous entendu un traître à la nation algérienne et Abane Ramdane un : « … Grand dirigeant du PPA/MTLD et de l’OS. Qu’il a dirigé les régions du Constantinois et de l’Oranie, assuré la coordination des deux vastes régions, succédé à Mohamed Belouizdad à la tête de l’OS… » Le algériens ne sont plus dupes pour croire de pareilles insanités.

Pour ce qui me concerne, si Abane Ramdane n’a appartenu à aucun mouvement patriotique algérien avant juillet 1955, sans aucune expérience militante, ni politique, sans le sous, ni relations, vous aures du mal à me convaincre qu’il ait pu sortir de l’énonymat, de nulle part pour transcender et donner des ordres impératifs à des : Ben M’Hidi, de Krim Belkacem, des Ben Khedda, des Ferhat, des Mohamed Yazid, etc.

Il s’agit là de faits sérieux inaccessibles aux produits de l école des SAS quand bien même ils auraient été classés 1er. Monsieur ! Je vous invite amicalement à modérer vos propos ou d’aller délirer ailleurs.

Écrit par : Aissa-Hakim | 05.07.2012 | Avertir le modérateur

Répondre à ce commentaire

@ Aissa Haim
Vous cherchez la guerre en temps de paix , combien même, en ce qui me concerne , je suis pacifiste.. vous ne l’aurez pas cette guerre car inutile, infructeuse et mesquine.
Vous essayez par tous les moyens de créer une dichotomie entre arabe et kabyle dans tout ce qui est guerre de libération , en essayant vainement de réduire à néant l’apport des non arabophones( et non arabes puisque ces arabophones africains ne sont que des amazighs islamisés).
vous inventez une chose grâce , mais plus grave encore en l’attribuant , cette histoire ( un leurre) de Ben Bella qui serait, selon vous seulement et heureusement un collabo! ce sont vos termes..en poussant le bouchon plus loin pour le traiter de traitre. ce sont toujours vos propres mots. Sachez du moins que j’ai côtoyé Ben Ben Bella à plusieurs reprises et que j’ai même voyagé en caravelle le jour de l’Aid avant sa destitution. Mon avis reste réservé quand à cet homme historique. Je lui reserve un paragraphe de mon prochain livre, en puisant y compris dans les archives des services ecrets français.

Concernant le cas de Abane Ramdane, la réponse est prête mais vous ne pourriez y accéder qu’en achetant le prochain ouvrage. s’agissant d’une question importante, délicate et sérieuse, on ne peut la développer dans un commentaire de quelques lignes soumis à la modération d’un administrateur du blog.
Quant à l’enfant de la guerre que j’étais, Premier ou dernier de la classe , à partir de cet age , ce n’est point de notre faute, surtout que nous étions fils , frères de fellaghas, et en peine opération jumelles., Mais je dois témoigner toujours en tant que tel..que notre instituteur a rendu d’immenses services à la population, ce français bien pensant , vous ne le connaissez ni d’Ève ni d’Adam, pour avoir des préjugés à son sujet. Il n’appartient pas à la SAS, il est un soldat appelé de la 3°section de la 2° compagnie du 6° BCA avec qui je viens de prendre contact grâce à internet ( Google participe de ce fait à l’écriture de notre histoire) 50 ANS après l’indépendance.son livre est entre mes mains , il sera disponible sous la forme algerianisée bientôt.
je vous invite toutefois , étant donné votre impatience innée, a jeter un coup d’œil sur mes articles se rapportant à la guerre d’Algérie pour vous offrir un avant gout de l’art de témoigner. Come je l’ai déjà dit dans mes blogs www.iferhounene.wordpress.com et www.iferhounen.blogs.nouvelobs.com, l’ecriture de l’histoire ne peut être censuré, elle admet la contradiction.
, votre invitation amicale à modérer mes propos ne peut avoir comme contradiction que votre propension à réduire vos interlocuteurs à une quantité insignifiante.
De plus votre demande insistante à dévoiler des vérités historiques sur l’icône de la révolution sur le blog, ressemble à bien des égards à une menace que je ne suis pas prêt du reste d’exécuter
amicalement
le fils de fellagha(édition pubibook)

Écrit par : si hadj mohand | 06.07.2012 | Avertir le modérateur

Répondre à ce commentaire

NB: ce line peut vous donner une idée de mon entreprise
http://iferhounen.blogs.nouvelobs.com/archive/2012/07/06/iferhounene-maquisards-et-vestiges-coloniaux.html

Écrit par : si hadj mohand | 06.07.2012 | Avertir le modérateur

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras

Je partage ma passion, mais aussi des astuces simples vous permettant d’apprivoiser la technique sans compromettre votre créativité.

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

Pilarrius Collage Artist

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :