Publié par : iferhounene | 23 août 2012

L’Algerie vue par les services secrets français

La spirale islamiste en Algérie

Selon les services secrets français

D’un général, l’autre. L’inépuisable Philippe Rondot se trouve à Alger en janvier 1992. Il a la certitude que les généraux algériens ne permettront pas au FIS de prendre le pouvoir à Alger sans combattre. Ces derniers, Lamari, Belkheir, Nezzar, Médiene lui ont dit en substance : «  On prend le pouvoir, mais on protège les droits de l’homme. »

Ali Haroun, l’ancien chef de la Wilaya 7 que la DST avait combattu pendant la guerre d’indépendance, sera même  »  Monsieur Droits de l’homme ».

Pierre Jox est averti. N’y croit-il pas ? Les informations sont-elles mal répercutées ? Il est vrai que Rondot ne s’entend  avec la cellule élyséenne. C’est seulement deux heures avant le putsch qu’on est au courant à Élysée… Et François Mitterrand est encore en voyage, inspiré par son conseiller diplomatique du Quai d’Orsay, Pierre Morel, il fait sa déclaration fustigeant l’interruption du processus démocratique.

Dans les mois qui suivent se produit toute une série d’événements troublants. Mohamed Boudiaf- le président désigné du Haut Comité d’Etat (HCE) pour remplacer Chadli Bendjedid à la tête de l’Etat- est assassiné le 30 juin 1992. La DST possède les mêmes informations que DGSE : Boudiaf a été « liquidé » par ceux qui l’ont sort de sa retraite marocaine et appelé au pouvoir, à savoir la ………, des éléments des services secrets et l’ancienne administration Chadli.

Même problème lors de l’assassinat, le 1 aout 1993, de Kadi Merbah, ex-chef de la sécurité militaire(SMA) et ex- premier ministre, qui revenait de Suisse pour palabrer avec les islamiste du FIS en exil. Le Contre-espionnage du colonel Smain Lamari signale qu’on a identifié le chef des assassins, un mystérieux Hattab Abdelkader ‘1)…On évoque une fraction kabyle des services spéciaux pour expliquer le meurtre. Si une partie de l’ex-FIS, fort de sa légitimité électorale, a incontestablement décidé d’engager la lutte armée contre les généraux, il ne fait aucun  doute que de nombreuses manipulations ont pour but de mettre de l’huile sur le feu.

La DGSE de Claude Silberzahn rend compte de cette situation complexe. Au début  de 1992, celle-ci écrit à l’intention des gouvernants : » Ainsi qu’il était prévu, le couple «  « violence-répression »’ marque le paysage algérien : attentats, tortures, détentions, l’Algérie est d’ores et déjà devenue un Etat policier, dépourvue de projet politique et économique 2 »

Par contre , la DST s’estime obligée de tenir compte de l’excellente relation  qui la  lie aux services algériens avec qui des échanges sont inévitables. Mais elle sait aussi que, formés à l’école du KGB du célèbre général Kirpitchenko, ces derniers ne sont pas à une intoxication près. Au fil des ans, la guerre civile- qui aurait fait près de cent mille morts-, le terrorisme sanguinaire des islamistes ultras, la répression sans pitié d’unités de l’armée, les opérations spéciales de contre-insurrection apprises à l’école des français, tout cela rend la situation très opaque. Et la vie des Algériens ; effroyable

1. Ne pas confondre le chef du CE de la DRS avec Samain Lamai » le petit » , autre expert du renseignement, attaché militaire à l’ambassade d’Algérie à Paris, jusqu’à la fin 1999.

2. Claude Silberzahn (avec Jean Guisnel, Au cœur du secret (Quinze mille jours aux commandes de la DGSE, 1989-1993), Fayard, 1995

Source : Roger Faligot Pascal Krop

dans

« DST-POLICE SECRÈTE »

FLAMMARION 1999

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras - Artiste Photographe

Prendre le temps de s'arrêter pour mieux voir

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

Pilarrius Collage Artist

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :