Publié par : iferhounene | 23 août 2012

Qui a tué Kasdi Merbah? Une enquete inetrnationale pourra le découvrir

 Qui a tué Kasdi Merbah? seule une enquête impartiale pourra le dire. Mais si l’on cherche à comprendre les raisons apparentes de ce crime, on peut se poser les questions suivantes pour  s’efforcer d’y répondre.
– Qui était l’ennemi de Kasdi Merbah à l’époque où il bénéficiait d’un pouvoir incontestable?
– Quel rôle a joué Chadli Ben djedidi dans son éviction , et pourquoi?
– Que contenait la mallette  de feu Kasdi Merbah , à son retour de Suisse après y avoir rencontré les représentants influents de l’ex Parti FIS , dissous?
– Où se trouve la mallette de Kasdi Merba , actuellement?
– Quel rôle  a joué Khaled Nezzar, dansl’eviction de Kasdi Merbah , et son assassinat? Du mois quelles informations posséde-t-il sur l’assassinat de Kasdi Merbah? et pourquoi n’a-t-il rien dit dans ses multiples ouvrages dont il prétend être toute la vérité et rien que la vérité?
– Quel a joué Chadli ? et pourquoi ne déclare t-il rien à ce propos?
– les services secrets français pensent que l’assassinat de Merbah est le fait du pouvoir algérien, pourquoi ne donnent ils pas plus de précisions?
– Pourquoi, le FIS dissous aurait-il interet à assassiner Kasdi Mrebah,puisqu’il est accusé de cette opération, alors qu’il avait l’aval de ses représentants influents en Suisse?
-Pourquoi , le pouvoir avait-il fait sien l’accord passé entre Kasdi Merbah et les représentants du FIS dissous pour en faire une charte de la concorde civile?
– Quels sont les éléments civils et militaires qui soutenaient la politique de Merbah qui sont victimes d’attentats? pourquoi est qu’aucune enquête n’a été diligentée à ce sujet?
A la une Actualité

La famille de Kasdi Merbah s’exprime

A quand une enquête judiciaire «sérieuse» ?

Taille du texte normaleAgrandir la taille du texte

le 23.08.12 | 10h00 Réagissez

ImprimerPDF Envoyer à un ami Flux RSS Partager

Il y a 21 ans, le 21 août 1993, était assassiné Kasdi Merbah, Khalef Abdallah de son vrai nom, ainsi que son frère, son fils, et deux de leurs compagnons.

A cette occasion, les sœurs du défunt, ancien chef de gouvernement, rappellent à la mémoire collective, et tout particulièrement à celle des «dirigeants qui ont eu à exercer des responsabilités durant ces deux dernières décennies», qu’elles ne renonceront jamais à ce que toute la lumière soit faite sur ce «crime abject».

«Ils ont été froidement assassinés à Bordj El Bahri par un commando suréquipé et surentraîné, ne laissant aucun doute sur sa nature», accusent ainsi les trois sœurs dans un communiqué rendu public mardi. «L’enquête qui s’en est suivie a été des plus rudimentaires, voire bâclée, puisque c’est la solution de facilité qui a vite été choisie, consistant à interpeller de pauvres hères de la région et à leur imputer ce crime abject. Ni autopsies, ni auditions, ni étude balistique, ni recherches approfondies n’ont été effectuées, à l’image de ce qui s’est passé pour d’autres assassinats non encore élucidés», jugent-elles. La famille du défunt Merbah estime que cette parodie de procès n’a été qu’une mascarade visant à évacuer une affaire jugée encombrante, et ainsi s’en débarrasser au plus vite.

«Régulièrement, nous nous sommes adressées à la plus haute autorité politique de l’Etat, pour revendiquer une enquête judiciaire sérieuse, à même de faire la lumière sur cette atrocité et démasquer les véritables auteurs et commanditaires de ce forfait lâche et infâme. En guise de réponse, nous n’avons eu droit qu’à un silence épais et pesant, certainement embarrassé, mais que nous percevons comme une forme de mépris et de dédain», déplorent-elles. Les sœurs du défunt Kasdi Merbah envisagent-elles de porter l’affaire à une échelle supérieure ?

C’est du moins ce que l’on pourrait comprendre, lorsqu’elles affirment, dans le communiqué, que leur attachement et leur fidélité à la patrie et au serment de Novembre «nous ont empêché(e)s, jusque-là, d’envisager autrement que par des moyens nationaux la révision du procès de ce quintuple assassinat politique». Et cela aurait dû être fait «par la nomination de plusieurs juges d’instruction indépendants et intègres, ayant les coudées franches dans toutes leurs investigations et pouvant bénéficier de notre concours, si modeste soit-il, en notre qualité de partie civile», poursuivent-elles. «Ceux qui se sont soustraits à leurs lourdes responsabilités déchanteront vite le jour où le contrôle de la situation leur échappera et qu’ils se retrouveront face à un chaos indescriptible dont ils auront été les maîtres d’œuvre», préviennent les sœurs des défunts Khalef.

Ghania Lassal
Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras

Je partage ma passion, mais aussi des astuces simples vous permettant d’apprivoiser la technique sans compromettre votre créativité.

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

Pilarrius Collage Artist

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :