Publié par : iferhounene | 26 octobre 2012

Algerie : de Ben Bella à Ali Kaffi, le bricolage politique

Une période noire de l’histoire de l’Algérie

Ce n’est pas de la colonisation que je voudrais parler, qu’elle soit Vandales, byzantine, espagnole, turque ou français, car cette période là  est indéniablement génocidaire pour le peuple d’Afrique du nord, mais de la période post indépendance qui a été la période noire de notre histoire et dont nos dirigeants ALGERIENS  devraient avoir honte.

En effet, de puis l’avènement de l’indépendance dont on dit cyniquement qu’elle a été octroyée par le non moins criminel le général De Gaulle, aucun gouvernement n’a été  au service du peuple. Une caste de copains, dont ont prétend avoir libéré le pays s’est emparé du pouvoir, au nom du peule exclu, a mis main basse sur les richesses de ce territoire vaste libéré par le sang des vaillants moudjahidines. Ni Ben Bella, ni Boumediene, ni Chadli, ni Zeroual, ni Ali Kaffi, n’ont fait le bien de ce peuple livré à leur schizophrénie criminel.

Chacun a eu sa liste de victimes, chacun a eu son discours arrogant et  dictateur : » nous n’avons de leçons à recevoir de personne3 dixit Chadli Ben Djedid.

Ces apprentis sorciers, démocrates autoproclamés, ignorant totalement la science et les aspirations profondes d’un peuple, se sont proclamés, révolutionnaires de première heure, gestionnaire  moderne, ont détruit ce qui reste de ce peuple vaillant. Ce que la colonisation a laissé à ce peuple a été systématiquement arraché par la ruse et la filouterie par ces usurpateurs de pouvoir et de légitimité. Sous le prétexte de lutte contre le berbérisme et l’islamisme, les détenteurs du pouvoir ont chapardé les richesses du pays. Chacun a eu ses adeptes, ses copains et ses supporters corrompus. Sous le prétexte de désordre public, les tenants du pouvoir ont fait appel à l’armée pour verrouiller la vie politique et économique. La grande faute , et je ne parlerai pas de l’erreur car ce n’en est pas une, est de croire qu’un militaire d’une niveau intellectuel très bas , voire même insistent , général maison soit il, puisse  mettre de l’ordre dans un pays, un peuple aussi désorganisé puisse t il être.

Ni Boumediene , militaire illusionniste moyen orientalo communiste macérien, ni Chadli, militaire quelconque d’ une armée d’un pays nouvellement indépendant, ni zeroual, formé nouvellement dans les armes et les techniques russes de lutte, ni Ali kaffi, ancien maquisard dont les méthodes sont dépassées ne pouvaient permettre l’avènement d’une administration capable de rétablir la paix, l’ordre et la justice sociale. Bine au contraire chaque citoyen a eu souffrir, à subir dans le silence et l’impuissance les folies des dirigeants ignorants. Beaucoup de cadres et d’ouvriers ont subi l’agression de cette administration  durant ces règnes injustes et sauvages. La présidence de la république était cette superpuissance qui laçait des hommes de la région ou de la famille pour semer la terreur dans le collectif des cadres et des travailleurs.

La Hogra a régné en maitre absolu durant ces décennies.

Conclusion, les militaires doivent comprendre que la gestion de la vie politique et économique ne relève pas de leurs prérogatives. Car sans un pouvoir civil autonome et technocrate, l ‘Algérie devra nécessairement sombrer dans la guerre civile. La question de l’islamisme me paraît obsolète devant les risques de partition du territoire. Ce sera alors de la responsabilité morale et historique des militaires algériens

Te l ‘Algerie devra nécessairement sombrer dans la guerre civile. La question de l’islamisme me paraît obsolète devant les risques de partition du territoire. Ce sdera alors de la responsabilité morale et historique des militaires algériens

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras

Je partage ma passion, mais aussi des astuces simples vous permettant d’apprivoiser la technique sans compromettre votre créativité.

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

The Cultural Project

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :