Publié par : iferhounene | 21 décembre 2012

Algerie-2014 : le candidat à la présidentielle, casse-téte chinois pour l’armée?

 

Algerie-2014 : l’armée au pied du mur

nezzar_705500.jpgExtraits du livre de Khaled Nezzar (Bouteflika, l'homme et son bilan) edition Apic 2003.jpgQuel sera le choix de l’armée lors du prochain scrutin présidentiel ?
Cette lancinante question est d’autant plus importante que depuis l’indépendance, pour des raisons historiques évidentes, tous les présidents sont issus de l’armée et que c’est bien elle, en définitive, qui les choisit.
L’armée algérienne dite populaire est aujourd’hui dirigée par une élite d’officiers tous formés dans les écoles militaires étrangères et /ou nationale loin des universités ouvertes aux étudiants civils. Cette stricte séparation entre jeunes civils et militaires en formation se retrouve certes dans d’autres pays comme la France mais pas dans certains pays en développement comme le Venezuela dans lequel des jeunes militaires sont en plein immersion dans les universités du pays.
Pour les algériens le rôle de l’armée se cantonne à la sécurité sinon à des interventions spécifiques lors des catastrophes naturelles. Dans d’autres pays, l’armée construit des logements, soigne dans les dispensaires, enseigne dans les écoles. Elle est partie prenante dans la vie des populations rurales notamment et vit en symbiose avec les plus démunis.
En Algérie, l’armée est certainement une institution organisée mais cloisonnée et par conséquent nullement réformatrice. Les différents corps de patriotes engagés dans la lutte anti-terroriste auraient pu être intégrés en son sein comme auxiliaires militaires pour des actions ciblées au lieu d’en être écartés. Ces personnes venues des couches les plus humbles et de tous horizons l’auraient rendue plus accessible aux citoyens.
En outre, en dépit de sa victoire sur le terrain contre le terrorisme islamiste, cette dernière ne se traduit ni dans les différentes lois amnistiantes ni dans la société. A l’image du reste de la population, l’armée algérienne semble traversée par deux courants contradictoires. La vision conservatrice archaïque de la société cohabite avec un projet de société moderne.
C’est en Algérie, que la réputation de « muette » s’applique le mieux à l’armée. L’absence de communication de la part des officiers frôle le mépris quand des citoyens assistent impuissants et sans aucune explication aux incendies volontaires des forêts et dont la nécessité pour des raisons sécuritaires pourraient être comprises pour peu que l’armée consente à les donner.
Depuis les années 1980, l’Algérie opte pour une économie ouverte dans laquelle « l’import–import » tient lieu de modèle économique. Depuis, une nouvelle caste de « barons des containers » puissants voit le jour. Les passes droits et la corruption s’aggravent. l’administration mais également une frange de l’armée ne sortent indemnes
Alors, et en définitive comment une telle armée hybride choisira son candidat ? un candidat obligatoirement issu de ses rangs ? un candidat qui, principalement garantit ses intérêts ? Un candidat du « renouveau » pour répondre un tant soit peu aux attentes de changements de la population ? ou alors le statut quo en permettant un quatrième mandat à l’actuel président malgré sa maladie ?
Compte tenu de ce qui précède et à une année de l’élection présidentielle au cours de laquelle d’autres réalités peuvent surgir : nouveaux candidats potentiels, détérioration de la santé du président ou son décès, conflits armés aux frontières …….. le candidat de l’armée devra peu ou prou satisfaire aux critères habituels mais surtout, il devra, dans un contexte national délétère et une situation internationale en crise, être impérativement le plus consensuel pour prévenir et étouffer dans l’œuf le réel risque d’implosion du pays.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras - Artiste Photographe

Prendre le temps de s'arrêter pour mieux voir

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

Pilarrius Collage Artist

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :