Publié par : iferhounene | 10 février 2013

Algerie :le général de Gaulle aurait favorisé l’émergence du phénomène « Boummediène »

Algerie : Le général de Gaulle a favorisé la montée en puissance du colonel Boumédiene dès 1958

de_gaullle_collier.jpgEn proposant l »autodetremination ». Ces tergiversations qui prirent quatre années(1958-1962) ont ouvert la voie à la constitution et au déploiement de l’organisation de l’arme secrète (OAS), composée de colons fascisants, qui sema a terreur tant en Algerie qu’en France : en avril 1962, les attentats imputables à l’OAS sont en moyenne de dix par jour pour la seule ville d’Alger ». Son objectif consistait notamment à laisser l’Algerie  » comme en 1830″ Nombre de ses membres ont fini par se reconvertir dans l’actuel Front National. Les exactions de l’OAS ont abouti à ce que le maintien massif de « pieds noirs » en Algerie aprés l’indépendnce s’avère impossible. Une solution telle que celle qui a prévalu en Afrique du Sud était alors impensable et ce fut l’exode des europèens en juin et juillet 1962. ce qui a eu pour effet de démembrer le fonctionnement des structures économiques et administratives en place et d’effacer la possibilité de construire un pluralisme religieux.Colonel_Amirouche.jpgboumedien.jpg

Mais qu’il ait fallu quatre années pour en arriver là, quatre années marquées par une intensification de la guerre, a eu pour effet, plus lourd de conséquences encore, de spolier le peuple de sa victoire et de la concéder à « l’armée des fronitères » basée en Tunisie et au Maroc. On pourrait dire qu’il s’est agi d’un passage de témoin d’un général ( de Gaulle) à un colonel ( Boumédiene). Le tout se passant entre militaires. Que de Gaulle ait le mérite d’en avoir appelé à la resistance française au nazisme et d’avoir prononcé  » vive le Québec libre » n’ooblitére pas qu’il puisse etre tenu partiellement responsable de ce que l’armée algérienne ait pesé et continue de peser sur les destinées de ce pays. Poids contre la mise en place d’un régime démocratique. Alors et maintenant.abane.jpgChalle, le nazzi.jpg

La guerre d’Algerie est une guerre de guérilla. Elle est déclenchée le premier novembre 1954 par une action simultanée et coordonnée sur l’ensemble du territoire.boussouf.jpgLe sigle FLN-Front de Libération Nationale- apparaît. Son objectif politique est l,indépendance de l’Algerie. Pour le concrétiser, il faut en passer par la lutte armée, puisque le gouvernement français était, est et restera longtemps persuadé que « l’Algerie, c,est la France ». Une tension s’instaure immédiatement entre le politique et le militaire : dans les faits, le premier est soumis au second. ce dernier a , par la force des choses, énorméement de difficulté à se ravitailler à l’intérieur de la colonie. Vont donc assez vite se mettre en place une « armée de l’intérieur », composée surtout de paysans, qui se déploie dans les maquis, et « une armée de l’extérieur », qui se poste aux frontières et ravitaille les maquis en hommes et munitions. Dés 1956 et le conrés de la Soummam, le premier congres du FLN, cette double tension entre le politique et le militaire et entre l’interieur et l’extérieur est perçue par Abane Ramdane qui en est l’un des principaux organisateurs. Il privilègie le politique  et l’intérieur. En 1957, il sera éxécuté, par Boussouf, le responsable de la « police politique » du FLN, basé au Maroc.

Des dissensions sont en effet extrèmement importantes au sein du mouvement de libération nationale. Elles résultent de l’histoire algérienne qui depuis 120 ans de colonisation française se joue essentiellement sous la forme d’une résistance, le plus souvent clandestine, afin d’échapper tant bien que mal à la répression. Le FLN est l’aboutissement d’un long cheminement politique. Le pouvoir établi après l’indépendance en fera le point de départ, procédant ainsi à une occultation de tout un pan de la mémoire. Occultation dont les effets se donnent à lire dans l’actuelle guerre contre les civils.

EXTRAIT DU livre de MARIE-BLANCHE TAHON « ALGERIE-LA GUERRE CONTRE LES CIVILS »

Pour revenir au complot de Boumedienne , le discours d’Aout 1958 du colonel Amirouche que nous vous invitons à lire annonçait déjà d’avance la manigance de de Gaulle et , le déplacement du chef de la wilaya 3 en mars 1959 , lors duquel il sera intercepté par 2500 militaires français , confirmait cette trahison qui se mettait en branle entre le général de Gaulle et les frères des frontières,

et la séquestration des corps des colonels Amirouche et de sil El Houas, ne fait que confirmer ce complot secret qui devait assurer la protection des intérêts français post indépendance. les essais nucleaires ultra secrets français ne sont qu’une autre preuve de la connivence entre celui qui allait présider au destinées de l’Algerie après avoir mis au cachot celui qui constituait la fausse note de cet accord entre le colonisateur dèchu et le colonisé, dans cette relation d »esclave à son maître.

Texte intégral du discours du colonel Amirouche du mois d’Aout 1958

Colonel Amirouche : le discours prémonitoire d’Aout 1958

Les secrets d’un discours – Août 1958 Akfadou (Grande Kabylie)
DSC03647.JPG

“Mes frères, si je vous réunis aujourd’hui, c’est parce que la situation est grave. Un complot organisé par l’ennemi et qui vise à noyauter la Révolution vient d’être découvert. Des traîtres sont parmi nous. Notre Révolution est en danger. Vous savez que nous n’avons pas les moyens de garder longtemps les détenus, étant donné la situation de guerre dans laquelle nous nous trouvons.

Il importe de traiter donc le problème avec la rigueur et la fermeté qui s’imposent, en prenant soins de juger chaque cas avec équité. Il y va du salut de notre Révolution. Nous n’avons pas le droit de trahir les martyrs qui ont versé leur sang pour ce pays, ni de décevoir ce peuple qui a misé tous ses espoirs sur nous pour retrouver sa liberté et sa dignité. Prenez vos responsabilités ! Je ne veux être accusé demain devant l’Histoire, d’être un criminel.
Nous sommes la génération sacrifiée. Nous sommes condamnés à triompher ou à mourir. Mais si nous mourons, d’autres viendront à notre place pour continuer notre combat sacré. Une chose est sûre, cependant, c’est que l’Algérie sera indépendante, tôt ou tard. La lutte sera encore plus difficile, mais l’issue sera inéluctable. Il faut que vous sachiez que la situation ne restera pas, comme elle est, actuellement. L’ennemi est en train de se préparer pour une offensive de grande envergure avec une nouvelle stratégie.De Gaulle fera tout son possible pour détruire notre potentiel militaire afin de nous rendre vulnérable pour nous imposer « ses offres de paix ». Il voudra créer une troisième force avec laquelle il envisagera de négocier la paix et nous reléguer au même titre que les Messalistes, les pieds noirs et ceux qu’il appellent les « amis de la France », tels que bachagha Boualem, Mlle Sid Cara et autres.  Ainsi, le rôle du FLN sera dilué à travers ces autres représentations fantoches pour le déposséder de la place d’interlocuteur valable et incontournable. Jusqu’à présent, les grandes opérations de ratissage avec des milliers d’hommes, n’ont fait que décevoir les états-majors français pour les faibles résultats obtenus. D’ailleurs, il ne faut jamais négliger mes instructions à ce sujet. Pas d’affrontements avec l’ennemi durant les ratissages ,mais au retour lorsque les soldats ont perdu leur vigilance, qu’ils sont fatigués, il faut les attaquer à l’entrée des camps, aux portes des casernes, sur les routes.
L’ennemi doit subir nos coups ; au moment où il s’y attend le moins. Cette stratégie permet non seulement de lui porter des coups durs, mais aussi de détruire le moral des soldats.  En effet, ces derniers ne rencontrant pas de résistance tout au long de leur progression en force avec couverture aérienne, finiront par baisser de vigilance ; c’est au moment où ils s’attendent le moins qu’il faut attaquer.   L’ennemi est en train de préparer des forces militaires considérables et prépare d’autres plans d’attaque. Devant d’éventualité de cette nouvelle stratégie il faut d’ores et déjà vous préparer à stocker les denrées alimentaires, les médicaments et l’habillement dans le plus grand secret”.

extrait du livre de Abdenour Si Hadj Mohand  » Mémoires d’un enfant de la guerre » aux éditions l’Harmattan

Publicités

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

Love In Books

Parce qu'il n'y a rien de mieux qu'un livre pour s'évader...

entre16murs

The greatest WordPress.com site in all the land!

Elhendriks

De Si Muhand U Mhand à René Guénon

Le blog du nobservateur

A la découverte des faces cachées de la nobserverie

Automattic

Making the web a better place

JUNECEMBER

In life you stand all alone in your costume, and too bad if it's in tatters

Anne Jutras - Artiste Photographe

Prendre le temps de s'arrêter pour mieux voir

ALGERIANISTE

thinker, what do you think?

Pilarrius Collage Artist

pilar.clergue@hotmail.fr

Le Montreal DZ - Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Le blog de Samir Ben. Journaliste et correspondant du journal El Watan au Canada - - Toronto - Montréal - Calgary - Edmonton.

Chantiers de culture

Le travail comme producteur de culture, la culture comme objet de travail

Henry Makow

DÉNONCE LE FÉMINISME ET LE NOUVEL ORDRE MONDIAL

Nourrissez votre esprit.

" Savoir, C'est Pouvoir "

le Pelikan

_ l'oiseau le plus lourd capable de voler _

Les imbéciles ont pris le pouvoir...

et ils iront jusqu'au bout !

Vision socialiste

La vision d'un Québec socialiste et indépendant

Le château de Gaby

Les livres subtilisent notre conscience pour nous en donner une autre. !!!Attention changement d'adresse, consultez le nouveau blog => labibliodegaby.blogspot.com!!!

Actu-Chretienne.Net

INFOS, DEBATS & CONVICTIONS

Metz - Les Socialistes - "Jean Moulin"

"Du partage, le retour aux sources du Socialisme" Jean Laurain

insoumis

L'insoumission aux religions.

jcdurbant

Tintin au pays des soviets (a war blog from France)

La lubriothèque

Effeuillages littéraires

Afriques & Littératures

Nouveautés & Qualité en littérature africaine

Entre les lignes entre les mots

Notes de lecture, débats et quelques notes de musique

%d blogueurs aiment cette page :